Qu’est-ce que la Danse du Mouvement de la Vie (DMLV)2018-09-04T08:28:16+00:00

Qu’est-ce que la Danse du Mouvement de la Vie ?

La danse du mouvement de la vie est une danse ou un mouvement qui invite à une écoute profonde de ce courant naturel dans le corps. Elle invite à se connecter au mouvement naturel de la vie en soi, et de par cette expérience, à devenir de plus en plus connecté au courant sous-jacent universel. Elle invite une nouvelle conscience, qui n’est plus auto-centrée et donc basée sur moi et moi et toujours plus pour moi, mais moi dans l’univers et quel est mon rôle dans le développement de l’univers et quelle conscience puis-je mettre sur mon expérience pour changer ce que je suis et vis et donc influencer le monde. Ici nous apprenons que nous sommes à 100% responsable de notre expérience et tenons compte de notre inter-relation avec toutes choses.

Par l’écoute profonde et le mouvement qui la suit, la danse du mouvement de la vie invite une libération de traumas anciens, de douleurs, de blocages émotionnels et/ou physiques ou psychologiques, et surtout relance la vie en l’individu.

Qu’offre-t-elle ?

Au travers de cette danse, la personne qui pratique la DMLV, après une session déjà se sent  EN VIE, reconnectée à elle et à son corps – avec lequel elle démarre une nouvelle relation.

C’est donc un outil formidable pour :

  • Sortir de la dépression, du burn-out
  • Apprendre l’écoute du corps, l’écoute de soi et de ses besoins
  • Lâcher le mental, sortir de sa tête
  • Changer sa relation avec les pensées, sources premières de souffrance
  • Prendre conscience de son corps et se mettre à l’aimer, l’accepter
  • Se remettre de maux ou blessures physiques
  • Reprendre confiance en soi
  • Prendre conscience de son potentiel et l’exprimer

En quoi se distingue-t-elle des autres danses du mouvement danse libre ?

La DMLV invite prioritairement la connexion à soi, à ce que nous sommes de plus profond, la présence. Ce silence entre deux pensées, entre deux notes de musique est l’espace de paix et de calme, d’accueil profond et de non-jugement nécessaire à tout changement durable.

Cet espace est celui dans lequel tout facilitateur (accompagnateur) doit se trouver pour animer une session, c’est l’espace de sécurité où les participants peuvent venir se déposer pleinement.

Comment la DMLV s’est initiée ?

Alors que j’avais été invitée à offrir une session de danse dans une retraite que je suivais, j’ai entendu « bientôt, tu vas recevoir une danse méditative douce ». Super, me suis-je dit, j’aime tant ça danser et je sentais combien la danse apporte à la vie dans tous les mouvements qu’elle permet.

Comment est-elle arrivée à moi ?

Trois mois plus tard, en septembre 2009, je suis alors aux Etats-Unis dans une communauté spirituelle où je vais faire 6 mois de service et bénévolat. Et là, je danse presque quotidiennement dans un garage mis à ma disposition pour cela, tant l’appel de la danse, à ma surprise, se fait fort!

Un jour, je remarque (ce que j’avais déjà noté dans d’autres danses que j’ai pu pratiqué) que mon corps bouge tout seul, que ce n’est pas moi qui initie mes mouvements. Ils se passent tout seuls. De là démarre une exploration de plus en plus profonde de cette danse et de ce phénomène que je découvre.

Et au fur et à mesure des mois, je vais, au cours d’une danse, dans des méditations de plus en plus profondes, dans des espaces où même la conscience du corps disparaît alors que le mouvement lui continue. Je suis! Et plus rien d’autre n’existe dans ces instants de pure grâce.

J’entends alors que cette danse s’appelle Inner Dance et qu’un jour je la faciliterai et l’offrirai aux gens.

J’ai trouvé génial de n’avoir pas à savoir ce que j’allais faire de ma vie, la vie me guidait… me disait. Même pas à penser ou réfléchir, tout m’était donné.

Ce que j’ai fait dès la première retraite que j’ai donnée dans un château à Couthuin en Belgique début janvier 2010. Elle a subi des mutations et est aujourd’hui devenue la Danse du Mouvement de la Vie depuis mai 2016.

Quelles sont les étapes et transitions qu’elle a subi ?

Au départ, c’était donc une invitation à laisser le corps danser, à laisser faire et à un mouvement très lent. Je voyais que c’était en ralentissant que la méditation se faisant de plus en plus profonde pour amener dans des états de conscience où l’évidence de ce que nous sommes avant toute chose se faisait jour!

Je la proposais donc dans cette démarche.

Elle m’a énormément apprise de la conscience que nous sommes, car bien qu’étant en mouvement, en contact avec mon corps, la conscience de celui-ci disparaissait pour laisser la place à l’être et toujours le mouvement se faisait. Elle m’a donc bien montré que nous existons au-delà et avant toute forme et qu’il existe un mouvement dont nous ne sommes pas à l’initiative. Ce mouvement c’est celui que je nomme le mouvement de la vie.

Au fil du temps et de l’expérience de conscience que je vivais, je l’ai un peu mise de côté pendant presque un an, pour privilégier les rencontres et retraites sur base de dialogue que je donnais.

Quand je l’ai reprise en donnant une retraite spécifique Danse et Silence en août 2015, elle était transformée et invitait davantage dans le corps, dans l’infime de nos cellules. J’en étais surprise, mais le principe même de cette danse et de ma vie en général, est une écoute profonde de la vie et de ce qu’invite et demande le moment. Je sentais aussi qu’elle suivait le mouvement de ce que je vivais dans mon expérience.

Après une retraite de femmes donnée en mai 2016 et les changements profonds vécus alors, j’en reconnaissais la puissance transformatrice et continuais à vivre ce retour vers et dans le corps. J’avais aussi découvert avec une amie que l’Inner Dance existait déjà, en tout cas le nom, le concept. Mais je ne connaissais pas et ne savais pas si c’était lié à ce que je proposais. J’ai donc senti changer le nom.

Il m’est venu à ce moment-là « tout ce que je fais, tout ce que je propose, tout ce à quoi j’invite au travers de tout cela a trait au mouvement de la vie, à se mettre à son écoute et à le suivre, à se reconnecter à cette écoute profonde des lois universelles naturelles* connues des mystiques depuis des millénaires et qui sous-tendent aussi notre vie sur terre.

C’est à ce moment que je l’ai appelée « La Danse du Mouvement de la Vie », c’est vraiment à cela qu’elle invite, et c’est cela qu’elle représente. Ses résultats parlent d’eux-mêmes!

Loading...